Apprentissage et sessions de Reiki à Saint-Fons (69)

Installée à Saint-Fons, à Lyon (69), je m’appelle Francisca Galindo et je pratique et enseigne le Reiki Usui et le Reiki Karuna.

Le Reiki, pratique énergétique d’origine japonaise, vous aidera à soulager vos douleurs, à soutenir votre processus d’auto-guérison et à trouver le sens de votre vie. Cette pratique peut accompagner tous les traitements médicaux et médicamenteux.

Je pratique aussi le Reiki avec les animaux qui ont également besoin, quelquefois, d’un petit coup de pouce pour aller mieux. Le Reiki accompagne merveilleusement les soins vétérinaires. Vous pouvez m’amener votre animal s’il est transportable. Dans le cas contraire, je peux me déplacer chez vous.

Qui suis-je ? 

J’ai eu deux vies : avant le Reiki et après le Reiki.

Avant le Reiki 

Je travaillais dans la comptabilité, je me suis mariée et j’ai eu deux enfants. J’avais apparemment tout pour être heureuse mais ce n’était pas le cas. Je me sentais toujours insatisfaite et déprimée. Je rentrais chez moi avec un mal-être désespérant et un goût quasi inexistant pour la vie. Je n’étais pas heureuse et je ne rendais pas les autres heureux non plus. Je faisais toujours « la tête » et on me le reprochait souvent. Malgré cela, j’ai continué à vivre, à travailler et à suivre le chemin que je croyais inéluctable. Un chemin, une vie, qui, au final, ne me convenaient pas. J’ai fini par divorcer, pensant que mon bien-être dépendait de l’homme avec qui je partageais ma vie. J’ai rencontré un autre homme, mais cela n’a rien changé. Je n’étais pas plus heureuse. À mon mal-être existentiel s’était ajouté un problème physique. J’ai développé un asthme persistant qui s’aggravait de jour en jour et ne passait plus avec la  Ventoline. Une crise d’asthme plus grave que les autres, qui a failli m’arracher à la vie, me fit prendre conscience qu’il fallait que «je  fasse quelque chose ». J’entrepris alors une psychanalyse, en pensant que si je découvrais la cause du problème, le symptôme disparaîtrait. Cela me permit effectivement d’apprendre beaucoup de choses sur moi et ma famille mais ne me libéra pas de mon asthme. 

Et puis un jour, par hasard, je suis tombée sur un article qui parlait de la méthode japonaise de médecine complémentaire : le Reiki. Désespérée et au point où j’en étais, je décidai d’aller à une rencontre/partage de Reiki pour m’informer sur cette pratique.

Après le Reiki 

Une rencontre avec un enseignant de Reiki me donna envie de m’y initier. Son honnêteté m’a convaincue : il m’a dit qu’avec une initiation au Reiki, mon asthme ne disparaîtrait pas, car cette « sensation d’étouffement » était le signe que je ne vivais pas ma vraie vie et qu’il faudrait certainement que je change quelque chose en moi. Toutefois, il me confirma que le Reiki pouvait m’y aider.

Au début, je n’y croyais pas du tout, mais je me suis dit : « Pourquoi pas ? Ça peut être amusant». Je passai donc le 1er degré de Reiki avec un scepticisme flagrant, mais je fus convaincue dès le premier soir. Mon maître m’avait dit : « Si ton fils se brûle ce soir, tu peux déjà pratiquer le Reiki car le 1er degré est excellent pour les problèmes aigus et coupe parfaitement le feu ». Ce qui se passa le soir me laissa sans voix : mon mari avait préparé le repas, dont une pizza qui était encore dans le four. Mon fils se proposa d’aller la chercher et se brûla la main avec la grille du four. Immédiatement, j’eus le réflexe de lui donner du Reiki tel qu’on me l’avait enseigné le jour-même. Ce qu’on m’avait appris fonctionna : la douleur disparut très vite et la peau cicatrisa sans laisser de trace. Je fus totalement épatée, mais ce qui me laissa perplexe fut de constater que mon maître savait que mon fils allait se brûler. Je lui ai donc posé la question le lendemain : comment savait-il que mon fils allait se brûler ? Il me répondit qu’il n’en savait rien mais qu’il s’était senti poussé à me le dire. Il me dit ensuite que nous sommes tous reliés dans un champ d’énergie et que les informations y circulent, informations auxquelles nous avons tous accès pour peu qu’on mette « notre récepteur » en mode réception.

Je continuai ma formation Reiki et, de degré en degré, constatai des changements en moi :

  • Disparition de mon asthme
  • Amélioration de mon humeur
  • Amélioration de mon attitude envers la vie et les autres
  • Amélioration de ma relation avec ma famille

J’eus envie de l’enseigner à mon tour car cette idée que nous sommes tous reliés dans un champ énergétique avait fait son chemin en moi. Je prenais conscience que nous ne sommes pas séparés des autres et que nous tous, ensemble, nous sommes UN. Ce constat m’a donné envie de consacrer ma vie à aider les autres, à travers le Reiki, en pratiquant des séances de Reiki pour les gens qui ont besoin d’un coup de pouce afin d’aller un peu mieux dans la vie et en le transmettant aux gens qui ont envie de se transformer afin de trouver le bonheur. Car le meilleur moyen de rendre les gens heureux, c’est d’être heureux soi-même. Je vis le Reiki dans ses 2 versants : le versant santé et le versant spiritualité. C’est pourquoi, dès que je le peux, je continue mon apprentissage du Reiki. Même si je suis « Maître » de Reiki, un bien grand mot pour dire que je l’enseigne, je reste toujours une apprentie.

Aujourd’hui, j'ai la maîtrise dans les systèmes de Reiki suivants :

  • Reiki Usui / Tibet
  • Usui Teate
  • Gendai Reiki Ho
  • Reiki Karuna®

Mais je ne pense pas m’arrêter là. Je vais continuer à apprendre pour être encore plus près de l’essence du Reiki, ceci afin d’être au service du plus grand nombre.

Vous aussi, mettez un terme à tous vos maux et douleurs quotidiens, trouvez le sens de votre vie grâce au Reiki ! 
Si vous voulez obtenir un rendez-vous ou des informations complémentaires, n’hésitez pas à me contacter :

  • Par e-mail : francisca.galindo@sfr.fr
  • Par téléphone : 06 01 95 79 79

Vous pouvez aussi consulter mon blog : http://www.reikiartdevie-leblog.com